Comment choisir son hébergeur ?

Évaluer vos besoins.

Quel type de site allez-vous créer ?

Un blog WordPress avec des photos, des images voire des vidéos ?
Une boutique en ligne ?
Un site statique dont le contenu ne changera plus ou très peu une fois fini comme un portfolio, un site de présentation pour une entreprise, votre cv ?
Avez-vous besoin d’assistance pour un script spécifique (par exemple PHP)?

Voici quelques-unes des questions de base auxquelles vous allez devoir réfléchir.
Imaginez ce que va être votre site juste après sa création, mais aussi ce à quoi il va ressembler 12 mois plus tard ?
Ne vous contentez pas de penser à ce que vous voulez offrir, réfléchissez aussi à ce dont vous avez besoin.
Pour les débutants, la première règle évidente est de toujours commencer modestement avec un bon compte d’hébergement partagé (mutualisé), jusqu’à 40.000 visiteurs par mois cela sera suffisant.

Pourquoi choisir un compte d’hébergement partagé ?
Parce que c’est peu coûteux, facile à gérer et suffisant pour la plupart des nouveaux sites. Il vous permet également de vous concentrer sur la construction de votre site sans avoir à vous soucier d’autres tâches côté serveur, telles que la maintenance de la base de données et la sécurité du serveur.
N’oubliez pas que vous avez toujours la possibilité de passer à une offre supérieure comme un hébergement dédié lorsque le volume de votre site augmentera.

Qu’est-ce qu’un hébergement mutualisé(partagé) ?
Cela signifie que les ressources de votre serveur (le processeur et la mémoire) seront partagées avec d’autres sites Internet, dont le vôtre. Dans la majorité des cas ce type d’hébergement sera largement suffisant et vous n’aurez jamais besoin d’évoluer vers une solution plus puissante.

Voici une brève description des autres formules d’hébergement.

Virtual Private Server) serveur dédié virtuel.
C’est un serveur dont les ressources sont partagées entre un nombre limité de sites de manière virtuelle en exploitant les ressources d’un serveur physique tout en offrant à l’utilisateur les mêmes fonctionnalités qu’un serveur dédié classique.
Le VPS est un compromis entre l’hébergement partagé qui est la solution la moins coûteuse et l’hébergement sur serveur dédié qui est une solution onéreuse.

L’hébergement dans le cloud offre un niveau d’évolutivité supérieur à celui de l’hébergement traditionnel. Ce style d’hébergement fournit un espace virtuel à la demande et au besoin. Au lieu de payer pour un espace défini sur un seul serveur, l’utilisateur paie au fur et à mesure en fonction de ce qu’il utilise réellement. Si vous préférez, vous payez pour les ressources que vous utilisez, de la même manière que vous payez votre l’électricité en fonction de votre utilisation.

Les départements informatiques n’ont pas besoin d’investir dans du matériel de serveur interne. Et les clients n’ont pas besoin de payer en avance pour un stockage supplémentaire ou une capacité de traitement qu’ils n’utilisent pas.
Si vous recherchez une solution d’hébergement peu coûteuse, flexible et facilement évolutive, cela pourrait être une solution.

Un serveur dédié est un serveur utilisé par un client unique. À l’inverse d’un serveur mutualisé, qui peut être utilisé par plusieurs personnes, l’hébergeur du serveur dédié infogéré met à disposition un système qui sera exploité par un seul acteur.
Le prix de ce dernier est bien plus onéreux que les précédents, utile pour les très gros sites (Big Data etc).

Scores de fiabilité / disponibilité du serveur

Rien n’est plus important que d’avoir un hébergeur qui fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7; Il se doit d’être stable, à la fois en termes de serveurs et de connexions réseau.
Aujourd’hui un pourcentage de disponibilité de 99,95% est considéré comme la norme, même pour les comptes d’hébergement partagé; Tout ce qui est en-dessous est inacceptable.
Les comptes Premium offrent souvent une disponibilité de 99,99% ou plus.

Multiple Addon Domains

Plusieurs domaines complémentaires.
Pour héberger ces domaines supplémentaires (sites), vous aurez besoin d’un espace d’hébergement supplémentaire. C’est pourquoi il est important de disposer d’un compte d’hébergement Web permettant d’ajouter plusieurs domaines.
De nos jours, il est courant pour un hébergement mutualisé abordable d’autoriser au moins 25 domaines sur un même compte.

Prix à l’inscription / prix au renouvellement.

Les offres d’hébergement, en particulier pour l’hébergement partagé, sont généralement moins chères lors de l’inscription que lors du renouvellement.
Soyez donc prudent avant d’acheter un hébergement qui vous offre 80% de réduction lors de l’inscription, pensez à l’année suivante ou le prix aura augmenté de 80% basez- vous sur ce dernier pour déterminer si le prix vous convient ou pas.

Politique de remboursement et période d’essai gratuite.

Si vous choisissez d’annuler votre plan d’hébergement au cours de la période d’essai, la société fournit-elle une garantie de remboursement intégral ?
Y a-t-il des frais d’annulation ou des frais supplémentaires?
Il est important de savoir comment votre hébergeur traite les remboursements de ses clients afin de ne pas perdre trop d’argent en cas de problème.
Vous devez avoir des réponses claires à ces question avant d’envisager quoi que ce soit !

Certaines sociétés d’hébergement facturent des frais d’annulation élevés lorsqu’un client annule son compte pendant les périodes d’essai. Notre conseil ? Évitez ces fournisseurs d’hébergement à tout prix!

Accès au fichier .htaccess

Le fichier .htaccess est extrêmement important, y avoir accès peut vous aider à apporter des modifications administratives à l’ensemble du site. Il contrôle presque tout, des redirections à l’authentification et à la gestion des mots de passe.

Sauf si vous vous inscrivez sur un hébergeur spécialisé tel que WPserveur (principalement axés sur l’hébergement WordPress), ces fonctions de base sont indispensables. Vous ne devriez pas prendre un abonnement avec un hébergeur qui ne les fournit pas.

L’espace disque et la capacité de transfert de données.

Presque tous les fournisseurs d’hébergement partagé offrent un stockage et un transfert de données «illimités».
Le terme «illimité» n’est qu’un gadget marketing; Les utilisateurs d’hébergement Web ont souvent une capacité de stockage et une bande passante de transfert de données plus que suffisante. (Dans la plupart des cas, c’est la RAM et la puissance de traitement qui limitent l’utilisation d’un compte d’hébergement illimité.)
Pour résumer, être en illimité c’est bien, mais cela n’a plus rien d’extraordinaire de nos jours.

Caractéristiques d’une boutique en ligne

Vous exploitez un site de boutique en ligne ?
Vous utilisez un logiciel spécifique ?
Vous avez besoin de traiter des transactions commerciales sur votre site Web ?
Vous avez besoin d’une assistance technique spéciale (par exemple, un guide PrestaShop, etc.)?

Dans ce cas, il est important de choisir un hébergeur disposant d’un nombre suffisant de fonctionnalités pour une boutique en ligne.
La certification SSL.
L’adresse IP dédiée.
Possibilité d’installer un logiciel de boutique en ligne (ex : pretashop) d’un simple clic en passant directement par le panel d’administration de votre espace web (ex : cPanel).

Un panneau de contrôle d’hébergement facile à utiliser

Un panneau de commande convivial doté de nombreuses fonctionnalités est très important, car c’est le cœur de votre compte d’hébergement.
Peu importe qu’il s’agisse de cPanel ou de Plesk ou même d’un panneau de configuration tiers (comme ce que propose GoDaddy), dans la mesure où il est convivial et comprend toutes les fonctions nécessaires. Sans un panneau de commande adéquat, vous serez laissé à la merci du personnel du support technique de l’hébergement, même si vous avez juste besoin d’un service de base.

En général, la plupart des panneaux de contrôle fournissent un grand nombre de fonctionnalités.

Gestion du système de noms de domaine (domaines Web, domaines de messagerie, etc.)
Gestion du système de messagerie (adresses email, anti-spam, etc.)
Gestion FTP (comptes utilisateurs, gestion des mots de passe etc.)
Accès aux fichiers de votre site.
Gestion des utilisateurs / clés SSH.
Gestion de base de données (MySQL, PostgreQSL etc).
Gestion de sauvegarde.
Accès au fichier journal et rapport.
Système de plug-in pour la configuration de services supplémentaires et l’installationd’applications (par exemple, WordPress).

Ces plug-in sont des assistants d’installation qui vous aident à installer des éléments tels que WordPress, Joomla, Drupal ou une multitude d’autres applications Web. Tout ce que vous avez à faire est de renseigner certains noms voire de spécifier un répertoire d’installation.

Sauvegarde du site

Les ordinateurs tombent en panne, le matériel tombe en panne, un pirate informatique a pénétré dans votre blog WordPress et remplacé votre fichier index.php.
Peut-être que toute votre base de données a été détruite, votre site sera vulnérable à ces facteurs.

Si votre hébergeur effectue régulièrement des sauvegardes de sites, vous ne craignez rien lorsque ces incidents se produisent. Votre hébergeur devrait pouvoir restaurer votre site complet en un rien de temps (ou du moins une grande partie de celui-ci).

Sur les sauvegardes, voici quelques questions clés à poser à votre hébergeur:

Votre hôte Web fournit-il régulièrement des sauvegardes complètes ?
La sauvegarde du site peut-elle être effectuée manuellement via le panneau de commande ?
Peut-on créer des sauvegardes automatiques du site facilement ?
Peut-on restaurer nos fichiers de sauvegarde par nous-même facilement afin de ne pas avoir à attendre que le support technique le fasse pour nous ?

Discussion en direct ou support téléphonique.

Personnellement, je préfère le chat en direct que le téléphone et les hébergeurs avec une documentation complète (pour pouvoir lire et résoudre les problèmes moi-même).
Vous, vous préférerez peut-être une assistance par email ou par téléphone.
Renseignez vous sur les possiblités fournies par votre hébergeur.
Autre point important lorsque vous hébergez votre site à l’étranger prenez en compte le décalage horaire, le service commercial et technique ne répondra probablement pas à vos appels à 3 heures du matin.

Réactivité du serveur

Souvent connue sous le nom de Time To First Byte (TTFB), la vitesse de réponse du serveur a une influence considérable sur la vitesse de chargement votre site Web. Il a été prouvé que plus un visiteur attend longtemps le chargement d’un site Web, plus il risque de le quitter avant même que ce dernier n’ait fini d’être charger.

La vitesse de chargement d’un site joue également un rôle sur son classement dans Google et les autres moteurs de recherche.

C’est rarement quelque chose qu’une société d’hébergement Web vous dira. Le prix est souvent une bonne indication. Les équipements et infrastructures haut de gamme ne sont pas bon marché. Si votre hébergeur peut se permettre de vous facturer 2 euros par mois pour un hébergement, cela devient un peu louche.
https://www.webpagetest.org/

Indispensable :

• Stockage ssd
• Traffic illimité (nombre de visiteur).
• Satisfait ou remboursé.
• Nom de domaine offert.
• Espace disque illimité (de plus en plus).
• Multi-sites par hébergement illimité (pouvoir héberger plusieurs sites totalement indépendants sur un seul espace).
• Support hébergeur gratuit 24h/24 – 7j/7.
• Protection Anti-DDoS.
• Certificat ssl (https://) fourni.
• Bases de données msql illimitée (sauf entrée de gamme).
• Php 5.2 a 7.2.
• Protection anti-hack.
• Accès ssh gratuit.

*Serveur non sous-traité est un plus non négligeable.

Laisser un commentaire